ACCUEIL > Conseil > Monter son projet artistique > Accompagnement, financements > Les aides du Pôle emploi : récapitulatif (mai 2009)

Les aides du Pôle emploi : récapitulatif (mai 2009)

   
 
Depuis le 1er janvier 2009, c’est le Pôle Emploi qui met en oeuvre les aides et mesures destinées à favoriser une reprise d’emploi rapide et durable en favorisant l’insertion, le reclassement, la promotion professionnelle et la mobilité géographique et professionnelle des demandeurs d’emploi.
 
   

Les aides à la recherche ou à la reprise d’emploi

Aides à la recherche d’emploi

Elles sont destinées à participer aux frais engagés dans le cadre de la recherche d’emploi, sous forme de...

  • bons de déplacement : prise en charge des frais de déplacement (forfait kilométrique)
  • bons de transport : prise en charge totale de billets de train ou avion
  • bons de réservation : accès à un tarif privilégié train et avion pour tous les demandeurs d’emploi

En savoir plus sur le site du Pôle emploi sur les aides à la recherche d’emploi, ou sur le service complémentaire d’aide à la mobilité.

Les aides à la reprise d’emploi


Elles sont destinées à aider financièrement les demandeurs d’emploi qui reprennent un emploi éloigné de leur lieu de résidence en compensant en partie les frais qui y sont liés, notamment : 

  • les frais de déplacements quotidiens, hebdomadaires ou mensuels
  • les frais de double résidence (loyer, …)
  • les frais de déménagement

En savoir plus sur le site du Pôle emploi

L’aide à la garde d’enfants pour parents isolés (AGEPI)

Elle a pour objet est d’aider les demandeurs d’emploi parents isolés en difficulté qui ont un problème de garde d’un ou plusieurs enfants lorsqu’ils reprennent un emploi ou entrent en formation. En savoir plus sur le site du Pôle emploi

Aides au développement des compétences


Action de formation préalable au recrutement (AFPR)

Cette aide, versée à l’employeur, permet de former à un poste un demandeur d’emploi de faible qualification avant de l’embaucher
  • en CDI
  • en CDD de 6 mois au moins
  • en contrat de professionnalisation.
Un plan de formation du stagiaire est élaboré, une" convention d’AFPR" est établie entre le Pôle emploi et l’employeur, précisant les objectifs de la formation, sa durée, ses modalités de financement complémentaire éventuel et l’embauche qui en découle.

La formation est d’une durée maximale de 122 jours et 450h. Elle peut être assurée par l’employeur , ou un organisme externe

Montant de l’aide :
  • 5 € x nombre d’heures de la formation (pour 450 h max, càd 2250 €) si la formation est assurée par le futur employeur
  • coût de la formation (à hauteur de 3 600 € TTC max et pour 450 h max) si c’est un organisme extérieur qui assure la formation
En savoir plus sur le site du Pôle emploi

Action de formation conventionnée par Pôle emploi (AFC)

Il s’agit d’aider au développement de compétences des demandeurs d’emploi de faible niveau de qualification et/ou en reconversion. L’aide est versée directement l’organisme de formation : en moyenne, son montant est de 3 000 €, pour une durée moyenne de 600 heures.

Le dispositif est mis en oeuvre sur proposition du conseiller Pôle emploi, dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi du demandeur d’emploi. En savoir plus sur le site du Pôle emploi : ou

Aide aux frais associés à la formation (AFAF)


Cette aide permet de couvrir une partie des frais (transport, repas, hébergement) des demandeurs d’emploi suivant une formation dans le cadre d’une AFPR ou d’une AFC. En savoir plus sur le site du Pôle emploi : ou

Rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE)

Une rémunération peut être versée aux demandeurs d’emploi inscrits afin de leur assurer un revenu pendant toute la durée de leur participation à une action de formation.

Il s’agit des personnes qui au jour de leur entrée en formation :
  • ne peuvent pas ou plus bénéficier des allocations d’assurance chômage (sauf si le bénéficiaire de l’allocation d’assurance est reconnu handicapé)
  • bénéficient de l’ASS ou de l’ATA
Le stage lui-même doit être conventionné par Pôle emploi.

En savoir plus sur le site du Pôle emploi

Aides à l’embauche


Aide à la validation des acquis de l’expérience (VAE)


La VAE - validation des acquis de l’expérience permet d’obtenir un diplôme ou un certificat de qualification professionnelle, via une procédure de vérification, d’évaluation et d’attestation des compétences du candidat.

L’aide à la VAE versée par le Pôle emploi permet de prendre en charge les dépenses qui y sont liées, comme
  • les droits d’inscription auprès de l’organisme certificateur
  • le financement des prestations d’accompagnement
  • le financement des actions de validation proprement dites (frais de constitution de jury, de déplacement, etc )
L’aide peut être accordée sur proposition du conseiller Pôle emploi. En savoir plus sur le site du Pôle emploi

Aide forfaitaire à l’employeur dans le cadre du contrat de professionnalisation

Il s’agit d’inciter les employeurs à embaucher et à former, par le biais du contrat de professionnalisation, des demandeurs d’emploi inscrits de 26 ans et plus ayant des difficultés d’insertion dans un emploi durable.

L’aide forfaitaire à l’employeur
  • ne peut pas être cumulée avec une autre aide à l’emploi
  • peut être cumulée avec certaines exonérations de cotisations patronales
Le montant de l’aide est de 200 € par mois pendant toute la durée de l’action de professionnalisation, à hauteur de 2 000 € maximum.

En savoir plus sur le site du Pôle emploi

Les instructions du Pôle emploi


En savoir plus sur les bénéficiaires, les conditions d’attribution, formalités, montant et mode de versement des aides :




Plan du site :: info[at]horslesmurs.fr :: HorsLesMurs :: 68 rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - + 33 (0) 1 55 28 10 10 - création du site internet Studio Miksy